Paroles d’une fan – Lettres à Claude

Noté 5.00 sur 5 basé sur 37 notations client
(54 avis client)

 12,00 23,00 TTC

Télécharger un extrait

Auteure : Odile Vignal
Thème : Témoignage
Format : A5 (14,81 x 20,98)
Nombre de pages : 182
Date de publication : avril 2013
ISBN : 979-10-95201-02-1

En stock

VignetteFormatPrixQuantité
livre-papierPapier 22,00 TTC
liseuse-ebookNumérique (PDF) 12,00 TTC
livre-ebookPapier et Numérique (PDF) 23,00 TTC
Catégorie : | Étiquettes : , , , ,

Description

Résumé
L’auteure, à travers son histoire personnelle, nous raconte, alors qu’elle ne l’a jamais connu, sa passion dévorante pour Claude François.
Elle nait en 1966 dans une famille où l’on n’écoute pas de musique ! C’est bien Claude François, ainsi que la Cinquième Symphonie de Beethoven qui amèneront Odile à la musique, puis au piano. Et malgré son âge, portée par l’image de son idole, cette femme s’acharnera à réussir, jusqu’à ouvrir une école de musique.
En parallèle, l’auteure nous fait découvrir un pan souvent mal connu de la vie de Claude François : les années qui ont précédé le succès du chanteur, son enfance en Egypte, son retour en France, la déchéance de son père mais aussi l’amour qu’il portait à sa mère, sa possessivité envers les femmes … On est encore loin de la célébrité et c’est ce qui rend le récit encore plus touchant.
Enfin, comme un ultime hommage, l’auteure termine son livre par une série de lettres qu’elle adresse à cet homme qu’elle n’a pas connu, dressant ainsi une sorte de bilan du passé, du présent et en le projetant vers l’avenir. A travers ce livre, l’auteure nous fait partager sa relation fusionnelle avec Claude François par de nombreux va-et-vient entre sa propre vie et celle de son idole. Ce sont comme autant de passerelles, de ponts et d’analogies qui se croisent et se répondent, mettant bien en valeur la relation passionnelle propre à la fan, tout en ne cachant pas non plus ses exagérations, ses propres obsessions, au point qu’en découleront nombres de tensions au sein de sa famille et de son entourage.
Par ailleurs, c’est aussi toute une époque qui est retranscrite. L’ambiance des années 60/70, le milieu populaire et assez rude dans lequel elle vit, les restrictions de l’époque, la difficulté de gagner son pain, l’impossibilité d’envisager de prendre des vacances. Ce livre est un hommage.

Télécharger un extrait

Vous pouvez retrouver une interview de l’auteure sur ce lien : Rencontre avec Odile VIGNAL

 

Paroles d’une fan – Lettres à Claude

 

Odile VIGNALBiographie de l’auteure :

Née en 1966, Odile VIGNAL est professeure de piano. Installée à Fréjus en 2005, elle y crée l’Ecole de musique de Port-Fréjus, puis l’Ecole de piano. Passionnée de musique, musicienne au sein de plusieurs orchestres, elle publie ici son premier livre aux éditions Collections de Mémoire.

 

 



 

54 avis pour Paroles d’une fan – Lettres à Claude

  1. J’ai dévoré le bouquin d’Odile. Dès les premières lignes, je me suis reconnue dans ce sentiment d’abandon !!! Comme elle, je suis née prématurée, comme elle, j’ai été séparée de ma maman… Ensuite, bien sûr, je me suis récrochée à un rêve… Je suis restée baba devant un telle engouement envers Claude François… qui n’a rien à voir avec l’attitude du fan lambda !!! Je me suis posée la question à savoir si les héritiers de Claude ont eu connaissance de ce livre ? Et, dans l’affirmative, qu’en ont-ils pensé ? C’est bien écrit et intéressant pour les fans de Claude François qui découvrent par moments une image assez différente de celle de la star à paillettes !!! Seul petit bémol, Odile semble fachée avec le passé simple qu’elle applique en participe passé. Il est vrai que son passé n’a pas été un passé simple !!!
    Félicitations à Odile pour cette magnifique confession.

  2. J’ai fini ton livre qui est superbe, plein d’émotions, d’amour et de passion. Ce livre est magnifique, à lire sans modération. Merci pour la dédicace.

  3. Comme convenu, je me suis promis d’écrire un commentaire sur ce que j’ai éprouvé durant ma lecture de ce bouquin.
    La préface et le résumé en premier lieu m’ont laissé songeur. Devais-je où non commencer à me plonger dans une histoire qui m’apparaîtrait comme une profanation de la vie privée de l’auteur ?
    Aimerais-je le récit en épluchant l’intimité de la vie d’une personne dédiée à ce chanteur qui moi-même ne me préoccupait pas plus que ça ?…
    Au final, la curiosité d’en savoir plus sur cette personne que je côtoie régulièrement, m’a poussé à faire partie de Son Monde pour un bref instant, le temps de la lecture …
    A ma grande surprise, je me suis pris dans l’aventure à vouloir mieux comprendre ce que Claude FRANÇOIS pouvait inspirer, puisque les lignes lues me donnaient plus envie de comprendre comment ce personnage faisait pour plaire à autant de monde. La description chronologique ainsi que le vécu des deux individus (l’auteure et Claude François) sont relativement proches et touchantes à la fois.
    Avec une simplicité surprenante, on est balancé d’un personnage à l’autre de manière à mieux saisir les faits très concordants qui ont conduit ces deux vies à se ressembler dans deux espaces temps différents.
    Pour conclure, même si nous ne sommes pas fan de Cloclo, ce livre fait mention d’une expérience, très liée à une conduite à suivre. La reconnaissance, le respect suffisent à apprécier les deux personnages intimement liés dans ce bouquin.

    Bonne future lecture aux lecteurs curieux.

  4. Lu et relu plusieurs fois, ce livre est vraiment bien écrit et très inspirant. Qui sait, un jour moi aussi j’écrirai  »Il était une fois une petite fille aux cheveux brun qui ouvrit un beau matin le poste de radio et qui entendit une voix qui chantait avec une telle pureté, et exactitude, quelle décida de savoir à tout prix de qui il s’agissait . Je venais d’entendre pour la première fois la voix de notre ange blond, celle de Claude François. » Un pur bonheur pour mes oreilles. Lisez ce livre et comme moi vous direz j’adore ce livre. Merci mon amie Odile.

  5. Bonjour Odile,
    Ton livre est très émouvant. Je comprends qu’en l’écrivant beaucoup d’émotions refoulées t’aient envahie.
    Tu ne te protèges pas dans les éléments de ta vie privée que tu livres, concernant en particulier ton rapport avec les hommes. Prudence.
    Je me suis demandée quelle était la première chanson de Claude François que tu as entendue et qui a provoqué cette fusion. Ce serait intéressant que tu le retrouves pour comprendre ce qu’il mettait en forme de ta problématique.
    Je pense qu’entre « Pauvre petite fille riche » par exemple et « Comme d’habitude », les enjeux ne sont pas les mêmes.
    Je me suis demandée, face au silence de ton père et sa distance, si le fait d’imposer Claude François chez toi n’était pas une manière de crier que les émotions existent et qu’on peut trouver les moyens d’en parler. Je comprends que dans une famille de « taiseux » ta musique ait pu déranger. Finalement, tu as choisi la musique cherchant à provoquer l’émotion pure sans les mots. Une forme de loyauté familiale?
    Avec Claude tu as trouvé un soutien, un modèle d’identification, un compagnon imaginaire, qui t’a aidé à dépasser une réalité familiale difficile. Cela a grandement dérangé ta mère. As-tu pu en discuter avec elle, avec du recul? Pourtant tes parents ont bien compris qu’il te fallait des leçons de musique et un piano.
    Voilà quelques réflexions personnelles. Nous pourrons en discuter plus longuement. Bises
    Claudie

  6. Le livre de Claude, je l’ai fini. Il est très bien écrit, j’ai ressenti beaucoup d’émotion. Je buvais chaque phrase, bravo Odile. Chaque fois que je le lisais, je sentais Claude près de moi. C’est très bien raconté, j’ai beaucoup appris sur Claude, merci pour ce merveilleux moment. Gros bisous de Claude et moi.

  7. Bonsoir Odile,
    Je n’ai pas lu ton livre mais dévoré ! Nous apprécions le même Claude si attachant, fort et vulnérable, un modèle de courage qui a si bien guidé ta vie vers la musique. J’aime la façon professionnelle dont tu analyses la qualité de ses chansons trop souvent considérées comme superficielles. Ça fait beaucoup de bien de voir que tu le mets sur le même plan que les compositeurs classiques, il doit en être content. Claude nous laisse une immense leçon de vie en nous démontrant que rien n’est impossible. Je pense que nous aurons l’occasion d’en parler de vive voix. Je vais relire ton livre une deuxième fois pour le déguster. Je t’embrasse.
    Sylviane

  8. Odile, as-tu pensé à faire avec ton livre « PAROLES D’UNE FAN -LETTRES A CLAUDE » une version parlante, un livre qui serait lu par une personne ? Car chaque soir, pour mieux dormir, je lis quelques page de ton œuvre, mais je m’endors vite, mes yeux se ferment tout seul. Alors j’ai pensé à un livre parlant, comme il le font avec les livres pour enfants. Ainsi je pourrais m’endormir chaque soir tout en étant bien installée et en écoutant ton magnifique livre. Je t’embrasse.

  9. J’ai lu ce livre deux fois, j’ai vraiment adoré! Tous ce que tu as décrit sur ce que tu as ressenti pour Claude, c’était exactement pareil pour moi! Et ce que tu ressens aujourd’hui, j’avais l’impression de me lire! C’est certainement le cas de toutes les fans. Je ne me sens plus seule maintenant, moi aussi je collais mon oreille sur l’écouteur pour entendre sa respiration! Et mon Dieu cette voix! J’ai eu plus de chance que toi : mon père enregistrait tous les hommages pour moi , en tout cas merci beaucoup pour ce merveilleux livre où tu te confies beaucoup, j’aime beaucoup aussi l’histoire de ton enfance avec le jeune Philippe. J’aime beaucoup comment tu parles de Claude, ça fait chaud au cœur ! Oui, comme tu dis, Claude t’a guidée vers la musique grâce à lui, tu fais un magnifique métier dans la musique et tu joues magnifiquement! Ah oui, je voulais te dire que j’adore ta page Facebook. Tu ne mets pas n’importe quoi et tu le connais tellement bien! Encore merci, Odile, pour ce livre que j’attendais avec impatience!

  10. A toi de lire maintenant !

    Quelle femme es-tu ?

    J’ai tout à coup levé le nez, j’ai regardé le livre sur champ et j’ai constaté que j’avais déjà dépassé la moitié de l’épaisseur de pages lues… Je m’arrête quand tu vas prendre ton premier cours de piano…
    Je dois préciser que je lis ton livre au lit. Et je ne comprends pas ce qui m’arrive : d’habitude, j’attrape des crampes quelquefois avant d’avoir terminé une page, j’ai mal à l’épaule, au dos ou peu importe où précisément. Là, je dévore le texte, je tourne les pages sans m’en rendre compte, je ne sens pas mon corps, je suis happé par le récit qui n’arrête pas de changer d’atmosphère, de l’idée d’un suicide imminent à l’enthousiasme suprême et formidablement maîtrisé. Je parle de toi, tu l’as compris, mais aussi de la même manière avec laquelle tu nous transportes dans la vie de Claude François comme si tu étais son propre clone, vivant à côté de lui, tenant à jour le journal de sa vie.
    Je te l’ai dit, je pensais connaître un peu de choses sur Claude François. En fait, je n’en connais rien du tout. J’apprends tout de lui par toi qui ne l’a jamais rencontré… et j’aimerais que tu m’expliques plein de choses que tu abordes dans les pages de ton livre, notamment autour du sens des paroles de ses chansons dont la plupart des titres que tu cites ne me disent même rien, mais aussi de ses orchestrations et de ses arrangements.

    Quelle femme es-tu ?

    Je connaissais d’avantage la vie de Martin Gray et je crois me souvenir d’apprendre aux actualités l’incendie dont a été victime sa famille. Je crois que sa femme a péri dans sa voiture cernée par les flammes. Je pense aussi que j’ai vu un film sur sa vie…
    Mais toi, tu as su regrouper quelques extraits de son livre en une concentration explosive qui donne un coup de fouet terrible à ceux (dont je suis) qui ont un peu trop tendance à penser que les carottes sont invariablement cuites.
    Quelle est cette énergie qui surgit de tout ton corps (plutôt frêle) et de toute ton âme, comme une violente éruption volcanique et qui devient d’un coup le fil conducteur (solide comme du kevlar) de ta vie.

    Quelle femme es-tu ?

    Je voudrais t’écrire, te lire encore et encore, (…) … mais comment approcher un volcan ?

  11. Ceci est écrit dimanche soir, peu après minuit, inspiré par ton interrogation : « liras-tu mon livre jusqu’à la fin ? »
    C’est donc le début de ma réponse.

    Chère Odile,

    Oui, bien sûr, je lirai ton livre jusqu’au bout.
    C’est vrai que j’ai tenu à le posséder parce que c’est TON oeuvre et j’ai été très sensible à ton style d’écriture à travers l’extrait sur le site des éditions.
    J’avoue n’avoir jamais ressenti de passion particulière pour Claude François dont je ne connais que ce que tout le monde connait. C’est donc bien ton écriture, tes souvenirs, tes émotions, ta sincérité, que je souhaitais d’abord retrouver. Est-ce une forme de voyeurisme de ma part ? Ne dit-on pas que certaines choses de la vie ont des raisons que la raison ignore ?
    Donc, après avoir suivi les résultats des élections et quelques débats politiques toujours aussi stériles à la télévision, j’ai littéralement plongé dans la lecture et je me suis délecté des quarante six premières pages… (déjà plus d’un quart du livre avalé d’une traite, sans même m’en rendre compte !).
    Et je suis heureux, en même temps de découvrir tant de choses qui expliquent en partie la passion qui t’a conquise pour cet homme. Grâce à toi, j’ai déjà découvert pour l’instant une partie de son histoire avant de devenir une célébrité.
    Et pour l’anecdote, grâce à toi, j’ai découvert que j’ai eu au moins un point commun insoupçonné avec Claude François (et ça n’a rien à voir avec la batterie… je n’oserais jamais une telle comparaison). En effet, nous avons eu, lui et moi, l’insigne honneur de tenir quelques instants dans notre main…la main du Général De Gaulle ! (Pour ce qui me concerne, je t’expliquerai pourquoi et comment une autre fois si ça t’intéresse).

    Bref, je veux te confirmer sans arrière pensée (enfin…), que j’adore ton livre et la sensibilité, la sincérité de ton écriture. Déjà, pour ce que j’en ai lu, je trouve que c’est un véritable travail d’historienne, d’une grande précision. Quel travail d’orfèvre cela a dû représenter pour toi, motivée par cette passion absolue qui t’habite : Toutes ces informations si minutieusement ordonnées et agrémentées de souvenirs personnels et de sentiments, avec un réel talent… Respect !
    Il est minuit. Je m’oblige à interrompre la lecture… il faut bien essayer de dormir. Ce ne sera peut-être pas si facile, je suis troublé.

    Tendres bisous avant de m’endormir.

  12. Ma chère Odile,
    En relisant tes  » Lettres à Claude », je me dis que c’est le plus bel hommage que j’ai jamais lu sur Claude. Je garde ton livre comme un trésor, une bible que je relierai avec plaisir. Merci de ce cadeau. Merci pour Claude. Des bises de moi pour toi.

  13. J’ai lu ton livre,il m’a beaucoup plu, la première partie est un peu triste. Je crois que si tu n’avais pas eu la musique, tu aurais fait une dépression, comme moi. Ton livre, il est fantastique ! Les lettres m’ont fait pleurer. Tu lui écris ce que tu ressens et je ressentais le manque comme toi. J’ai pensé à autre chose dans les nouvelles technologies : c’est le micro qu’on utilise maintenant et qui n’a plus besoin de fil. Claude n’aimait pas ce fil. Il aurait pu danser plus librement sans ce fil ! Je suis belge, liégeoise et j’aime beaucoup la France, mais je suis née du mauvais côté de la frontière… Je t’envoie plein de bisous et encore merci. Bernadette.

  14. Salut à la grande favinette de CLOCLO. J’ai lu ton livre 2 fois pour voir si j’avais tout mémorisé, et quel livre ! Un vrai petit bijou de tendresse pour, c’est vrai, un homme de très grande qualité. Il y a tant d’amour sur tes pages que l’on a envie parfois de te serrer dans nos bras et de te souffler dans le creux de l’oreille « tiens bon, Odile, tu va y arriver ! » Et tu y es arrivée! Bravo à toi d’avoir su franchir toutes les frontières qui te faisaient obstacle sur ta voie musicale. Tu as gagné avec un courage en béton et rien que pour cela je me mets à genoux pour tout ce que tu as accompli, avec ta seule volonté. Bravo à toi. Tu es une femme extraordinaire, petite favinette, et Claude doit être fière de ta réussite et merde à tout ceux qui n’ont pas cru en toi. J’aurais aimé te rencontrer au moins une fois pour parlez de tout cela. Peut-être un jour, qui sait, j’en serais ravi. En tout cas merci de nous avoir donné tant d’amour sur tes pages pour notre Cloclo de toujours. Ton livre restera à mes côtés pour l’éternité………MERCI ODILE.

  15. Chère Odile, je viens de terminer ton livre, quel incroyable message d’amour à Claude. Tu nous fais comprendre tes sentiments avec tant de pureté, de force ! Je te remercie de ton amour pour lui et je recommande à toutes celles qui aiment Claude de lire ton livre car il m’a touché, je t’embrasse.

  16. Il y a longtemps que je n’avais pas été prise d’envie de vouloir lire un livre aussi vite, enfin pas aussi vite mais vous m’avez transporté dans votre histoire .
    J’admire ce partage que vous avez fait de votre enfance simple et dure à la fois, envie de découvrir malgré votre jeune âge cet univers musical de Claude … Je trouve vraiment votre livre à la hauteur d’une vérité simple, une vérité qui se dégage à chaque ligne avec des paroles simples et vraies et avec toujours un énorme respect. Ce n’est pas pour vous faire plaisir mais, ce livre est simplement rempli d’amour et de respect. Je me répète mais c’est bien un des seuls livres que j ai eu envie de lire jusqu’au bout.
    Encore merci, Odile, pour ce partage de cette vérité que j’ai apprécié.
    Merci, Odile, d’être ce que vous êtes aujourd’hui.

  17. Coucou ! J’ai enfin fini de lire ton livre « Paroles d’une fan- Lettres à Claude François »,ce jour, depuis mars ou tu me l’as dédicacé. Je sais, j’ai pris mon temps ,mais trop à faire ,j’en ai profité pour le lire dans le train , et en vacances à Sète.
    J’aurais tant de chose à exprimer ,alors je vais faire court….au début , tu m’as beaucoup attristé et on avait certains points en commun ,sauf que moi ce n’était pas ma mère, l’ayant perdue à l’age de 11ans. Ensuite, tu as eu du courage grâce à l’amour que tu éprouvais pour Claude.Ensuite, quelques anecdotes que je ne connaissais pas de sa vie , entre autre l’avortement de Janet Cela m’a surprise!
    Pour finir, la question que nous nous sommes tous posé …que serait-il devenu ou quel physionomie il aurait eu, moi je suis contente qu’il reste aujourd’hui comme on l’a connu et qu’on éprouve et lui donne encore tant d’amour malgré sa disparition. J’ aurais vraiment aimé te connaitre bien avant Odile ,même si la vie continue pour toi ne le laisse pas t’échapper garde le bien au fond de ton cœur, notre Cloclo d’amour ,et si un jour ton heure arrivera, j’espère qu’il t’attendra vu qu’il ta guidé durant la plus grande partie de ta vie. La chanson que moi je te donne et que je choisis pour aller vers lui c’est « tu es tout pour moi, et tout pour moi c’est toi. N’oublie jamais que le « spectacle n’est pas terminé »il fait partie de notre vie « ,je t’embrasse » moi aussi.bonne continuation.
    Ah j’oubliais tu m’as aussi fait pleurer et peiné dans ton livre…

  18. Note 5 sur 5

    Livre très intéressant et de bonne qualité. Sa biographie est bien faite et son parcours professionnel aussi. A recommander pour avancer dans la vie.

  19. Note 5 sur 5

    J’ai terminé votre livre et j’ai trop aimé le lire. Ce que j’ aime c’est la façon dont vous racontez votre enfance et celle de Claude François, et pour vous j’ai l’impression que vous le prenez comme un père, comme un grand frère ou comme un grand ami à qui on peut faire très confiance.

    Dommage que vous ne l’avez pas assez connu et pourtant vous parlez de lui comme si vous l’aviez bien connu. De la-haut, je suis sûre que Claude François doit être très ému.

    Odile, je vous dis toutes mes félicitations pour votre livre. J’ai hate de lire votre prochain livre sur Claude François !

    Merci Odile

  20. Note 5 sur 5

    Très beau livre à lire et à relire. J’ai été très émue. Après l’avoir terminé, je reprenais certaines phrases du livre et les commentais à Michel, mon mari. Il va le lire à son tour. Merci pour ce bel ouvrage. J’attends le prochain avec impatience.

  21. Note 5 sur 5

    Livre très passionnant, j ai été très touchée de parcourir ce livre, cela a été des moments très agréables. Merci encore pour cette belle lecture que tu nous as fait vivre, merci.

  22. Note 5 sur 5

    Je ne suis pas fan de Claude François et pourtant je me suis régalé en lisant ce livre. Il y a tout, de l’amour, de la tendresse et j’ai découvert une passionnée de musique, une battante qui à force de courage à réussi à atteindre son but. J’ai eu un gros coup de cœur pour ce livre. Merci Odile. Cordialement Xavier !

  23. Note 5 sur 5

    Odile, j’ai découvert ton combat et tes luttes victorieuses à travers ton livre. Ton courage et ta ténacité qui t’ont permis de survivre et de ne pas sombrer malgré l’incompréhension de nos père et mère, des enseignants et de l’entourage. Je te découvre avec émerveillement. Lors de ton adolescence, j’étais déjà trop éloignée de toi, trop loin de ce qui était le coeur de ta vie, pour t’épauler. Je ne te comprenais pas, à des années lumières de toi. Ton témoignage est bouleversant, grandiose, et si sincère et vrai. Ta passion pour Claude François, et la musique à travers lui, transcendent tout.

    J’ai été émue jusqu’aux larmes par ton récit.
    Bravo et merci. Ta soeur.

  24. Note 5 sur 5

    Tous les Fans de Claude et même ceux qui ne le sont pas, si vous n’êtes pas encore en possession de ce livre , vous ne savez pas ce que vous ratez. J’ai pris un véritable plaisir à le parcourir car une fois qu’on a mis un oeil dedans on ne peut plus le lâcher. C’est une très belle oeuvre. N’hésitez pas à vous le procurer, ou à l’offrir. Sincèrement vous ne le regretterez pas!

  25. Note 5 sur 5

    Chapeau l’artiste !!!

    Lequel ?
    Claude qui a traversé le temps et qui t’a tenu la main durant toutes ces années…
    Ou la musicienne que tu es devenue ?

    Les deux.
    Tu mèles de mains de maître comme des doigts qui filent sur un piano…
    Humour, amour, tendresse, tristesse, colère, déception, dérision, passion, courage, dévotion, …
    Tu dévoiles avec beaucoup de pudeur tes sentiments ta souffrance, ta réussite.
    Quel témoignage poignant.

    Tu m’impressionnes même comme professionnelle en musique, chant, danse, …

    Qu’il fut bon de traverser ton enfance en mêlant la vie de Notre Claude.

    J’ai même découvert de petits détails que je ne connaissais pas. Je regarde maintenant ses vidéos d’un autre oeil, j’attends désespérément que sa veste se retourne afin de voir… tu sais !!!

    Je dis Notre Claude car on peut se le partager, car l’amour dont tu dépendais, que tu dépeins si bien est différent mais tout aussi fort je pense…

    Pour moi c’est plus un Dieu, un ange, j’ai pour habitude de dire, si Claude était encore là et s’il avait créé une secte je serais certainement une adepte inconditionnelle.

    Mais cet amour aussi fort soit-il t’a permis de t’accomplir et voilà le résultat…
    Claude et toi pouvez être fiers de votre accomplissement.

    J’espère Odile que tu n’en resteras pas là car tu as eu beaucoup de mérite.

    Je t’embrasse tendrement.
    Mireille

  26. Note 5 sur 5

    « Une vraie-belle histoire… »
    Outre le fait que ce témoignage est unique en son genre, montrant la construction du caractère de l’auteur grâce au personnage de Claude, il permet également d’avoir une autre vision de ce dernier. On constate l’influence considérable que Claude François a pu avoir pour de nombreux fans, cas non-isolés.
    Ce témoignage est une œuvre, une création inédite, et surtout une leçon de vie habilement narrée par l’auteure – qui se confie du plus profond de son être…

  27. Note 5 sur 5

    01h 25 du matin ! tu vois je t’avais dit à demain et me voici très matinale, enfin surtout pas encore couchée…
    j’ai terminé la lecture de ton livre, c’est un joyau…
    il est bien plus qu’un livre d’une fan, c’est une écriture d’écrivaine chevronnée…
    tu as un véritable talent, pour les mots comme pour la musique…
    j’ai beaucoup aimé suivre l’histoire de Claude pendant son enfance et adolescence, tu allies avec bonheur ton parcours et celui de Claude, ton livre est empli d’amour, d’émotions et bien sûr je me retrouve dans tes ressentis…
    tes lettres écrites sont magnifiques…ce qui m’a fait sourire c’est la comparaison avec Johnny vieillissant, si Claude était avec nous maintenant je suis certaine qu’il serait toujours très séduisant et svelte car il avait une très bonne hygiène de vie…
    tout comme toi j’ai toujours l’impression qu’il est tout près de moi, qu’il m’aide à vivre et surtout à continuer ce parcours difficile du monde terrestre. je pense que je vais le retrouver cette nuit dans mes rêves et d’ailleurs je fais toujours le même rêve, c’est hallucinant…
    douce nuit en compagnie de notre Cloclo

  28. Note 5 sur 5

    En achetant ce livre je me suis dit: tiens encore un livre sur Claude mais bon il augmentera ma collection car depuis 35 ans c’est toujours les mêmes histoires. Hé bien j’y ai passé la nuit car je ne pouvais pas décoller mes yeux de ces lignes. Dans certaines je me suis reconnue, mais chez moi mes parents aimaient Claude. Ce livre est super sincère, on sent que ça sort du coeur qu’il n’y a aucune arrière-pensée derrière. Je dois dire que Paroles d’une fan est le deuxième livre que j’adore le premier est celui de Sylvie Mathurin. Ces deux femmes ont pour Claude un amour sincère, vrai, éternel. J’aimerais les rencontrer toutes les deux. Je remercie Odile pour avoir écrit ce livre, Odile je te souhaite un très grand succès et j’attends avec impatience la sortie des « lettres à Claude ». Merci pour cet amour, merci d’être notre ambassadrice.

  29. Note 5 sur 5

    Voici le commentaire de mon mari :
    Pas fan de Claude François et pourtant j’ai beaucoup aimé lire ce livre. Vous vous y dévoilez d’une façon très courageuse avec un langage clair et accessible. Dans chaque phrase on découvre une partie de votre vie et je pense qu’il ne faut pas limiter ce livre au parcours d’une fan. La période de votre enfance avant la découverte de CF y est très bien traitée. On a envie d’aider cette petite fille que personne ne comprend.
    Un peu plus tard, c’est grâce à sa voix que vous découvrez les subtilités de la musique. CF devient un soutien durant votre enfance comme Martin Gray pour son exemple dans votre vie d’adulte. A ce sujet, votre témoignage transmet lui aussi beaucoup de force pour affronter les difficultés.
    Rien que pour cela, il faut le lire !En tous cas bravo pour ce travail sur vous-même et j’invite toutes les âmes sensibles à lire ce livre !

  30. Note 5 sur 5

    Bonjour,
    Je viens de terminer de lire votre livre sur Claude François que j’ai acheté au moulin. Je l’ai acheté parce que j’ai lu ces mots : « Paroles d’une fan », et c’est bien ce dont j’ai besoin des paroles de fans… J’aimerais vraiment vous dire merci pour les quelques heures de lecture où j’ai eu l’impression de partager ma passion, que je ne peu d’habitude jamais partager avec personne, avec quelqu’un qui ressens la même chose que moi… ! J’ai eu, en parcourant les pages, un bref mais réel soutient. J’ai été surprise d’avoir l’impression que certaines lignes étaient écrite par moi même, à tel point je suis imprégnée de sentiments semblables.
    Pourtant, je n’ai que seize ans, je suis née en 1997 et n’ai donc jamais connu Claude… C’est un peu injuste, je venais de naître qu’il était déjà mort depuis 19 ans. Je n’aurais jamais la chance de le savoir un jour de ma vie en bonne santé.
    J’ai tout de même bien fini par l’admettre, même si ça fait mal, et ça me fait plaisir de le porter dans mon cœur malgré tout. Ça m’aide à surmonter bien des épreuves de croire en notre ange gardien.
    En bref, Bravo et merci beaucoup !
    Mirabelle

  31. Note 5 sur 5

    Comme je te l’ai déjà dit, je me suis régalée en lisant ton livre qui m’a ému jusqu’aux larmes… Merci de l’avoir écrit et bravo ! A quand le prochain car je suis certaine que tu as encore beaucoup à raconter …. Gros bisous de ton amie de Charente Maritime

  32. Note 5 sur 5

    J’ai commandé et reçu ce livre dédicacé par cette chère Odile, fin 2013! pour le lire je voulais un moment « privilégié, certes ce moment s’est fait attendre mais il a eu lieu, enfin!
    J’ai donc dévoré ce joyau et je l’ai savouré….non, ce n’est pas contradictoire…!!! Je l’ai savouré, je l’ai consommé et je me suis délectée…..!!!!
    Je me suis identifiée, retrouvée aussi et j’ai été frappée par la similitude de ce que j’ai vécu….!!! je me suis aussi interrogée sur le fait de n’avoir pas eu l’audace nécessaire pour, moi aussi coucher les mots sur cet immense boulevard qu’est toujours mon Amour et mon Admiration pour Claude…..mais je ne l’aurais pas fait avec autant de brio!!
    J’ai eu la gorge étouffée par l’émotion bon nombre de fois en revivant certains moments, mon esprit d’ailleurs s’est envolé des années en arrière et les scènes se jouaient de nouveau….comme celle ou, en ce satané samedi 11 mars 1978 à 15h00, je faisais en toute insouciance de la balançoire dans le jardin d’une Tante quand ma Soeur est arrivée avec un mine défaite!! Etonnée par son arrivée elle m’a dit venir me rechercher parce qu’une mauvaise nouvelle allait m’affecter…..!!! Elle ne savait sans doute pas à quel point!!! OUI Odile, dès lors plus rien n’a été « comme avant »!!!! OUI Odile j’ai ressenti ce départ dans chaque pore de ma peau! OUI Odile j’ai vécu ce deuil comme si j’avais perdu un membre de ma famille! OUI Odile je n’ai pas extériorisé cette peine comme je l’aurais voulu par peur d’être incomprise!! OUI Odile il me manque TOUJOURS à chaque seconde de chaque minute, à chaque minute de chaque heure….!!!! NON Odile je ne comprenais pas pourquoi mon entourage ne « mesurait » pas ce qui venait de se passer, Claude ne faisait pas partie, comme pour toi, du paysage musical de ma famille…..!!! j’ai donc fait, seule, mon travail de deuil….j’ai juste eu la chance que personne ne me prive de mes trésors : ses disques, revues Podium, articles le concernant, me sont restés….Dieu merci!!
    Et en ce lundi 10 février 2014, en vacances à Paris, mes larmes ont coulé…..en abondance!!!!!
    MERCI, MILLE MERCIS pour cette confession Odile!!! en écrivant ce livre, tu as permis, sans aucun doute à bon nombre de personnes de se sentir « normales »….!!! Normales….oui!! parce que nous aimons encore et toujours ce Prince blond, parce qu’il nous fait encore et toujours rêver, parce qu’il reste unique, irremplacable et irremplacé, et parce que même 35 ans « après » nous nous sentons toujours « veuves ou orphelines », parce que nous pleurons toujours ou un fils ou un frère ou même un gendre idéal!!!
    Merci pour m’avoir apaisée….parce que je suis persuadée maintenant qu’il y aura toujours quelque part, quelqu’un qui parlera de lui, le fera connaitre et fera savoir quel être formidable il était! Et son parcours donnera l’envie, la force et la foi de se battre, il sera pour des milliers de personnes un exemple et donnera l’énergie pour réussir!! Je sais maintenant qu’il ne mourra jamais vraiment….
    Je t’embrasse….

  33. Note 5 sur 5

    Quel livre ! Sublime ! On se retrouve en tant que  » Fan » dans le ressenti , la passion de se qu’il a fait , et tout ce que l’on aime « chez « lui…,sa voix, la qualité de ses chansons…et j’en passe… Et puis , il y a ton parcours de vie …alors là…ça forge l’admiration ,avec Claude qui aura été et qui est un véritable booster !Et bravo aussi pour l’auteure que tu es ,en plus d’être une musicienne …De là haut , il ne peut qu’ être fier de ton parcours et de toi ..C’est aussi un livre très émouvant ou la larme à l’oeil n’est jamais bien loin …Bises

  34. Note 5 sur 5

    je ne suis pas assez douée pour trouver les mots qu’il faut pour te dire Odile que ton livre est une merveille merci

  35. Note 5 sur 5

    Super Passionnant, quand on entre dans l’histoire, on a l’impression d’y être, tant l’Histoire de mon amie Odile que celle de Claude ! Histoire si proche l’une de l’autre que l’on pourrait les confondre !

  36. Note 5 sur 5

    Ton livre est… captivant, tout comme l’est Claude !
    À peine on lit le début et on arrive plus à s’arrêter. On s’évade, il nous fait réfléchir intensément et on voit que Claude n’est pas qu’un simple chanteur. Je suis sûr que si une personne le lit en étant pas fan, il va chercher à en savoir plus sur Claude. À travers toi, les gens peuvent enfin comprendre que nous ne l’aimons pas simplement mais bien plus que ça. Et puis sans oublier ta vie, qui n’a pas était simple…
    Alors merci, Odile , merci beaucoup et bon courage pour la suite..°

  37. Note 5 sur 5

    Très bon livre à lire et à relire sans modération ! Un livre poignant et vrai qui enfin lève un grand tabou. Maintenant on ne se cache plus pour dire haut et fort que nous aimons Claude François. Merci à Odile

  38. Note 5 sur 5

    Coucou Odile,

    Voilà j’ai terminé de lire ton livre et c’est une merveille empreinte de tendresse, d’amour… que d’émotions…..
    Au delà du fait que tu es fan de Claude… tu es vraiment très douée pour l’écriture!!! Et le récit de ton histoire s’alliant à celle de Claude est une idée merveilleuse qui dénote de tout ce que j’ai pu lire jusqu’à présent sur Claude (et des livres le concernant, j’en ai beaucoup…)… De plus je me reconnais, par endroit, dans ton récit car mon éducation était semblable et mes parents n’aimaient pas Claude non plus… (si eux écoutaient de la musique…c’était Tino Rossi etc……)!!!
    Merci beaucoup Odile d’avoir transcrit tes souvenirs pour nous les faire partager… et merci pour ta dédicace…
    Je te renouvelle mes voeux pour 2014, cette année puisse-t-elle t’apporter tout ce dont tu aspires et au-delà!!
    Mille bisous et mon amitié, Betty

  39. Note 5 sur 5

    coucou Odile je voudrai te parler de ton livre. Je me suis régalée en le lisant même tard dans mon lit. Moi qui est bien connu Claude je dois te dire que les larmes ont coulé plusieurs fois. Tu écris bien et on comprend ton amour pour CLAUDE et ta passion pour lui , même si tu la pas connu. Les passages sont bouleversants durant ta jeunesse. Puis la réussite de tes écoles de musique que tu as ouvert CLAUDE aurait été fier de toi. Quand on le commence on ne veut plus l’arrêter, on veut la suite et la fin. Un enchantement et je le relirai avec plaisir. Je suis ton amie et fière de l’être. CLAUDE était merveilleux et tendre avec ses fans et ton livre montre tout l’amour que tu lui donnes. BRAVO et FELICITATION . ELOISE

  40. Note 5 sur 5

    Bonjour Odile, je voulais te dire que ton histoire ma beaucoup touchée, tout d’abord parce qu’elle ressemble beaucoup à la mienne, au fur et à mesure que je tournée les pages, je me disais c’est incroyable. J’avais 13 ans quand je me suis accrochée comme un lierre au rocher au beau Cloclo et ou j’étais seule face à cet amour paternelle et gigantesque que j’avais pour lui jusqu’à aujourd’hui, mais aujourd’hui c’est un génie que je vois, son parcours et ses nerfs d’acier inoxydable pour réussir par lui même et qui lui a valu un film sur son destin incroyable et aujourd’hui ton livre. Comme je te comprend Odile et je t’admire parce que toi tu as compris combien une personnalité hors norme peux nous inspirer pour notre vie future, tu en est le parfait exemple. Bravo à toi pour ton livre et pour m’avoir fait découvrir découvrir d’autres choses que j’ignorais sur notre prince charmant. Je te souhaite que du bonheur.

  41. Note 5 sur 5

    Ma chère Odile et fan de Claude,
    « Livre littéraire et même philosophique » ; Bravo Odile !!! Doté d’une richesse de mots plus délicieux les uns que les autres, commençant par du « Marcel Pagnol », son enfance et descriptifs. Odile, à travers le fil conducteur et ta muse qu’est Claude, tu réussis avec Brio, à nous faire basculer dans « son monde de Musique » que Claude t’aura inspiré toute sa vie. Je suis émue et touchée Odile ; tu as 10 ans de moins que moi, et tu parles de Claude comme si ce Magicien d’Amour veillait sur toi. Je suis fière de connaître désormais une vraie FAN de plus, moi qui depuis 1962 ait suivit Claude dans tous les galas de Marseille et aux alentours et qui a été aussi guidée par lui, pas dans les mêmes circonstances.
    En effet, mes parents m’emmenaient le voir, plus tard mon fiancé qui est devenu mon mari et qui me mène au Moulin. Mes trois fils ont été élevés avec Claude, et mes petites filles prennent le relais. En résumé, cet Astre merveilleux est envoyé sur chacun de nous toutes et tous … !… De la poudre d’étoiles et d’amour qui fait aimer la vie et donne le bonheur absolu.
    La création et la muse naissent d’une grande tristesse et d’un grand amour, tout cela fait naître des chefs-d’œuvre … des chansons de Claude … un beau livre exemplaire d’Odile Vignal et qui rendent l’immortalité à ceux à qui l’on pense.
    Bien sincèrement et amicalement.
    Brigitte

  42. Note 5 sur 5

    J’ai fini ton livre, plutôt ton œuvre , ton bébé ! beaucoup de choses mon marquées .Je suis touché ,tu m’as fait retourner dans mon passé d’enfant et d’ado ,j’étais fan de Claude à 14 ans,je dansais sur ses musiques quand j’étais seul chez moi et c’était souvent le cas … je l’écoutais en cachette pour ne pas me faire charrier par les copains … J’ai bu tes lignes, même relus certains passages de peur de ne pas avoir tout saisi , Tu m’as fait voyager dans sa vie et dans la tienne .J’ai aussi beaucoup apprécié ton résumé de Martin Gray ( le livre de la vie) et tes lettres vers la fin .Tu dis que si tu es la aujourd’hui c’est grâce a Martin Gray ,je pense qu’il t’a ouvert les yeux et que c’était un coup de pouce pour te faire avancer ,chose que tu as fait brillamment vu ce livre ,pas facile de se mettre à nu et de livrer son amour a la terre entière (ce que je te souhaite ) .j’ai appris pleins de choses sur Claude avec ce livre, j’ai eu la chance de le croiser deux fois .Tu parles avec passion de ton amour pour la musique ,je te verrai pas faire autre chose que de l’enseigner et de transmettre ton savoir aux enfants que tu adores Quand aux personnes qui te critiquent qu’elles écrivent un livre comme tu as si bien su le faire.

  43. Note 5 sur 5

    Bonjour à toutes et tous !!! je voudrais vous parler du livre de ma grande amie Odile VIGNAL … ( je l’appelle VIGNOBLE. mais je lui dis pas= elle va me tuer !… faut pas lui dire !! c’est IGNOBLE !!!LOL) je vous recommande sont livre pour beaucoup de raisons .. la première chose et sa passion comme vous d’ailleurs et son amour pour Claude f. !! la deuxième chose !! elle est sincère !!! . la 3 ème pour ceux qui ne connaissent pas bien la vie de Claude !! et il y en a .. !!!! elle a fait un travail formidable de recherches d’anecdotes et de dates sur claude sur son enfance !! la 4 ème !! elle se dévoile en tant que personne !!et parle de son enfance pas facile ! Je ne vous en dis pas plus !! et la conclusion !! elle remonte le temps avec ses lettres écrites et imaginées pour lui .lui dit tout l’amour qu’elle lui porte .. . un ouvrage passionnant d’un bout à l’autre !!si vous avez les moyens !! achetez le ou faîtes le vous offrir pour votre anniversaire ou pour Noel en rêvant à Noel peut être !! et j’en connais un rayon de supermarché ou de bicyclette sur Claude LOL

  44. Note 5 sur 5

    Coucou la belle ..je viens de finir ton livre et tu nous livres là le plus intime de toi même….ton amour pour Claude tel que tu le décrit est une libération pour certaines de nous car nous nous retrouvons par moments dans les mêmes problématiques avec ceux qui ne veulent pas a comprendre notre amour pour Claude…quel homme quel génie il est encore aujourd’ hui .. oui merci pour ton partage …Bravo Biz

  45. Note 5 sur 5

    Un superbe livre que tous les fans de Claude devraient posséder . C’est une œuvre d’ exception . Bravo Odile . Au cours d’une soirée en juillet 2014 j’ai eu le plaisir de rencontrer Odile avec qui j’ai pu échanger quelques mots. J’ ai vite compris l’amour qu’elle voue à Claude . Il a bien évidemment bercé ma jeunesse mais je suis surtout fan de Johnny Hallyday . Je fais moi aussi dans l ‘écriture puisque je suis parolier, auteur de chansons à textes et bien que n’étant pas un grand lecteur , je me suis laissé tenter par l’acquisition de ce livre . Lorsque j’ai commencé à le parcourir j’ai su tout de suite que je le lirais jusqu’ au bout. Je ne l’ai pas dévoré , je l’ai dégusté page après page , chapitre après chapitre sur plusieurs jours me laissant transporter dans l’univers de Claude et de l’auteure en même temps . Il m’a emmené du début à la fin sans me lasser un seul instant et contrairement à mes habitudes , je sais que je le lirais à nouveau dans quelques temps . Dans cet ouvrage très bien écrit tout est dit avec le cœur , J’ai pu découvrir non seulement l’artiste dont je ne connaissais que quelques bribes de vie mais aussi l’auteure que j’avais trouvé réservée le soir de notre entretien. Toutes mes félicitations madame Odile Vignal .

  46. Note 5 sur 5

    Super ton livre Odile, Je me reconnais dans ton récit, comme certainement beaucoup d’admirateurs de Claude, merci pour ce témoignage poignant. Tu sais, tu m’as fait pleurer à certains passages de ton livre. Claude a certainement lu le livre avec nous et il doit être fier de l’amour immortel et sincère que lui portent ses fans. Amitié Pat.

  47. Note 5 sur 5

    Bonjour Odile, je viens de finir ton livre, il est sensationnel, tu peux pas savoir le nombre de fois que tu m’a fais verser des larmes, j’ai adoré. Je n’aurai jamais imaginée que Claude puisse te manquer autant que cela, toi qui ne l’a pour ainsi dire pas connu. A l’inverse moi j’ai eu des parents hors du commun je pense, ils ont tout fait pour me faire plaisir : concert, disques, revues…..Je vais arrêter là car c’est de ton livre qu’on parle, je l’ai recommandé à Jean-Philippe (Ami virtuel avec qui je partage d’énormes liens au sujet de Claude) Je sais que Claude sera toujours là pour nous aider dans notre vie de tous les jours, et il le fait. Merci Odile pour ce beau livre en attente de te relire, je te souhaite une bonne journée, grosses bises.

  48. Note 5 sur 5

    Odile votre livre est tout simplement fabuleux …
    Vous nous parlez de vous de votre enfance ,de votre passion et amour envers Claude qui hélas était incompris aux yeux de ceux qui ne savent pas ce que c’est d’être fan d’un grand artiste perfectionniste qui débordait d’amour envers son public. Vous nous racontez l’enfance la vie de Claude et le pourquoi de certaines de ses chansons, le significatif de ses textes ce qui le rend encore plus fabuleux ..
    Un beau livre une double biographie votre vie celle de Claude un amour sans frontière d’une fan envers son idole.
    Nous, fans de Claude, on a toujours vécu dans l’incompréhension de ceux qui ne comprennent pas qu’on est fan et qu’il est toujours présent pour nous dans ses chansons.
    Merci Odile pour votre livre que j’ai aimé et que je recommande a tous les fans de Claude et à ceux qui parlent, qui critiquent et ne connaissent pas l’homme, l’artiste …
    Odile je vous remercie.

  49. Note 5 sur 5

    Je vous recommande ce livre fabuleux sur Claude … de Mme Odile VIGNAL … un témoignage poignant de la jeunesse …. sa passion et son Amour pour lui… comme beaucoup d’entre vous … intact depuis trente ou 40 ans !! Vous entrez dans l’intimité de Claude … tout est écrit son enfance sa vie sa carrière …en un seul mot magique … je vous conseille de l’acheter vite … bravo à Odile pour son superbe ouvrage !!

  50. Note 5 sur 5

    Beaucoup de sensibilité, d’émotion dans ces lignes, le paroxysme de l’admiration voire de l’adoration.
    On ne peut que s’incliner devant un tel envoûtement.
    Claude tel un Dieu, Ton Dieu, celui que tu n’as pas croisé et que tu ne croiseras probablement jamais mais qui a guidé tes pas sur le chemin de la Musique.
    Bien respectueusement.
    Martine

  51. Note 5 sur 5

    Salut ma chère Odile.
    Ça y est j’ai fini ton adorable livre… Ce fut un réel plaisir de te lire. J’ai vraiment aimé parcourir ce livre tranquillement sans bruit pour être bien imprégnée de ton histoire. C’est pas croyable comme tu as été prise dans la tourmente de Claude François .J’en reviens pas, de ta souffrance par rapport à ta mère qui n’aimait pas du tout la musique, contrairement à moi. Ma mère était une fan de Claude. Chez toi il n’y avait pas de musique alors que chez moi oui entre Claude François, Frédéric François, Luis Mariano et Franck Mickaël … Ma mère était très amoureuse de ces chanteurs en général …Tu habitais à St Étienne, moi Oyonnax dans l’Ain .Quand j’étais jeune et après dans le Var mais j’ai beaucoup déménagé… Mais c’est une autre histoire… Mais la tienne m’a beaucoup plus. Merci pour ce livre qui est et restera dans ma mémoire. Toi, tu remercies Claude et moi je te remercie pour ce moment de bonheur passé en ta compagnie à travers Claude. Mille bisous Odile et a bientôt.

  52. Note 5 sur 5

    Coucou Odile voila je te mets un commentaire pour ton livre j ai beaucoup aime ton livre j ai ressentie dans chaque phrase une partie de ta vie une période de ton enfance et tu as découvert Cloclo ton livre très émouvant ca m a touché merci Odile pour ce livre très touchant.

  53. Note 5 sur 5

    Ecoute moi bien, ton livre me ressemble beaucoup et m’a fait revivre une certaine période de ma vie qui n’a pas été simple non plus. De plus il m’aide beaucoup dans mon quotidien et il est toujours à porter de main ! Je ne peux que te remercier pour ton authenticité !

  54. Note 5 sur 5

    Je l’ai lu 2 fois, prêté à des amis, on a tous eu la même réaction, on plonge dedans …..

Ajouter un Avis

Infos complémentaires

Poids0.300 kg
Format

Papier, Numérique (PDF), Papier et Numérique (PDF)